Elle rêvait


Elle rêvait

Elle rêvait de toucher le soleil.

Elle l'imaginait.

Un rayon dansait au coin de la fenêtre.

Un coin de sa tête..

S' échapper..

Elle s'est offerte.

Rêvant d être une bulle..

Mensonge, sans friandise.

Elle s'est donné en fabulant.

Oui les mots ont travesti

Le papier cadeau à fait foi d’ emballage

Et son abîme sans accroche a fait semblant..

Elle ferme ses paupières.

Elle brode son aller sans retour.

Pour ne rien perdre.

C’ était bien plus facile !

Elle rêvait de toucher le soleil.

Elle l'imaginait.

Un rayon dansait au coin de la fenêtre.

Un coin de sa tête..

Partir loin d' ici.

Ne plus jamais revenir.

Tout est faux.

Il y croyait.

Elle le savait.

Elle rêvait d' Eldorado.

Partir avec ce premier venu.

Pourquoi pas lui.

Ou un autre qui...

Qu’ importe.

Sortir de la misère

Dessiner le film des ses envies

Jamais comme avant.

Elle rêvait de toucher le soleil.

Elle l'imaginait.

Un rayon dansait au coin de la fenêtre.

Un coin de sa tête..

Elle criait liberté !

Personne ne s’en doutait.

Les mots ne sont que le décor.

La peau n'est qu'artifice.

Tant que le coeur n'est point touché.

Tant que mon âme n’est pas blessé.

Je peux continuer.

Prendre la malle,

La poudre d’ escampette.

Mes jambes à mon coup.

Et vous quitter!

Avec lui ou un autre.

Elle ferme les yeux

Elle imagine

John Lennon

Elle rêvait de toucher le soleil.

Elle l'imaginait.

Un rayon dansait au coin de la fenêtre.

Un coin de sa tête.

Raconter pour ailleurs.

Dans ce bled paumé.

Rien à faire.

Ni à aimer.

Quitter, laisser ses habits..

Mentir, y croire…

Au revoir !

Aimer ou ne ne pas aimer ,

là n’est plus la question !

Un tout petit mensonge.

Elle rêvait de toucher le soleil.

Elle l'imaginait.

Un rayon dansait au coin de la fenêtre.

Un coin de sa tête..

Elle lui à dit oui

À avaler une pastille à la menthe

Édulcorée

Le temps fera..

Elle rêvait...

Yaël

Yaël Catherinet https://www.yaelchandesarbres.com

Découvrez mes Auto-édition ’Le Féminin Guérisseur’’ ‘’Mamaluna’' récit initiatique inspiré de la sagesse lunaire.


0 vue