Les voix du féminin sacré : 4 ème partie, Les rites et rituels de passage


Les voix du féminin sacré

Les voix du féminin sacré est cet appel qui retenti pour et en chacune.

Quatrième partie

Troisième pierre ( rouge ) : Les rites et rituels de passage

Un rite de passage est un rite marquant le changement de statut social ou sexuel d'un individu, le plus généralement la puberté sociale mais aussi pour d'autres événements comme la naissance ou la ménopause. Le rituel se matérialise le plus souvent par une cérémonie ou des épreuves diverses. Tout espace peut devenir lieu de manifestation et d'organisation d'un rituel. Le rite est aussi la définition d’un temps différent qu’un temps ordinaire, un temps suspendu, où l’ordinaire se réorganise et se remet en place....https://fr.wikipedia.org

Comment nos mémoires ont elles pu effacer , oublier ces rites initiatiques, ces rituels de célébrations, de commémoration qui nous invitaient à pousser la porte pour franchir une étape , une transition, à célébrer nos saisons, à honorer nos anciens, à communier ensemble…

Il fut un temps ou on vénérait la grande déesse, astre solaire, femme de la terre, nourricière…Il fut un temps…

Avons nous négliger par confort ou laisser finalement d’autres rites et rituels plus enclin à notre évolution consumériste prendre place dans notre quotidien, je m’interroge .

Est ce également la peur du mot sacré qui se revêtit de l’habit de la religion avec ses empreintes de culpabilisation , de moralisation qui nous empêchent de juste goûter et employer la touche du sacré dans notre quête.

Dans sa quête d'absolu, l'individu va rechercher dans les drogues une dimension héroïque de la vie. Nos addictions révèlent le manque de Dieu. Aujourd'hui l'homme a soif d'initiation. Derrière les apparences du monde se situe quelque chose d'invisible et de sacré. Dans les rituels dont le cercle de pierres, un champ archétypal se crée. Il faut réinventer notre rapport à ce monde invisible. Qu'importe ce que je mets dans le mot sacré, Joseph Campbell parle du besoin de ressentir...Paule lebrum

Et si la voix du féminin sacré ravivait cette entreprise en invitant chacune à retrouver ces gestes ancestraux pour marquer les changement de nos vies de femmes.

Laissons l’inspiration, l’ intuition être nos baguettes magiques et plongeons dans connaissances passées pour nous aiguiller pas à pas dans des rites et rituels à proposer à chacune.

Grâce aux richesses des savoirs ancestraux, leurs transmissions, leurs rites, pratiques et rituels nous pouvons nous laisser enseigner et inspirer pour concevoir ou pratiquer des temps sacralisés pour les grandes transitions de notre vie.

Nous pouvons remercier toutes ces cultures anciennes et présentes pour les cadeaux qu’elles nous ont offert et légués

Revenir à toute ces sources, la source de la vie, la source qui honore et accompagne les hommes est une des voix du sacré.

Ces marques de passage et leurs festivités seront propice pour chacune lors des moments bien particuliers comme les premiers gouttes de sang ou les dernières,

la maternité, la naissance d’un enfant, la célébration de l’union, la commémoration de nos ancêtres, le fil des saisons, les solstices, l'âge adulte, la vieillesse, la mort..


Ils pourront aussi nous aider dans des moments de doutes , de questionnement nous invitant à un temps de rempli, de silence.

Ces marches que nous empruntons pour traverser la rive ou pour nous délester de l’ancien seront cette voie de métamorphose, un lien terre et ciel, une offrande à soi

À nous d' inventer ou nous remémorer ces temps ou nous la sacralisation était une bénédiction, un outil de renaissance, de transformation.

Yaël Catherinet

Le chant des arbres

www.yaelchandesarbres.com


'’Le Féminin Guérisseur’’

‘’Mamaluna’' récit initiatique inspiré de la sagesse lunaire.


294 vues