Guérir la petite fille


Guérir la petite fille,

Tendre la plume,

Prendre le temps,

Tremplin

Revenir sur les marches du passé.

Laisser la petite musique de chambre, bercé, bercé...

Écouter ces souvenirs ,

Murs gris

Des peurs défilent.

Cinéma d' antan

Cauchemars tremblant

Lui donner la main..

Belle enfant,

Les adultes mentent.

Pleurer, pleurer.

Laissé l' eau salé s' éteindre sur le parquet ciré

Rivière calme tes peines

Avait elle peur dans ce noir abyssal ?

Avait elle froid dans les profondeurs de son coeur?

Boule au ventre,

Perdu elle fut,

Solitude.

Que raconte son histoire ?

Que ne disent pas les mots,

Sur les cahiers d' écoliers,

Les carnets intimes.

Et si on s'asseyait toi et moi petit fille,

Que je te câline.

Que je dépose des paillettes dans tes yeux.

Je sais ,

Ta valise est trop lourde !

Ton passé bien encombrant..

Noir et blanc,

Vole au vent.

Je te regarde simplement.

Je me revois,

Réminiscence. Toi , moi, nous faisons plus qu’un.

Je danse, panse les cicatrices

Réécrit mon histoire sans nuit noire.

Petite fille , grande fille, belle femme, Femme , étincelle…

Rions mon enfant

Yaël Catherinet

Le chant des arbres, Le Féminin Guérisseur,

Mamaluna

www.yaelchandesarbres.com