top of page

Éros



L' amour est-il absolu, dissolue, confus où simplement bien mystérieux. Course effrénée de le chercher sur toutes les voies, du désir à l'avoir.

De la jouissance à l' absence, cher Éros, quel est ton mythe ?


À ta conquête, je te rêve, je te contemple, je t'écris.

Les poètes nous inspirent de leurs mots merveilleux, les dévoilent à chaque rime.

La musique sait exceller de ses notes pour remplir notre coeur, puis le faire valser ou bouger de sensualité.

La nature quand-elle, en chef d'orchestre, joue du ciel et du soleil flamboyant, pour nous confondre en extase et le rencontrer à chaque variation symphonique.


Quand à nous humain , l' amour est la palpitation inépuisable qui fait battre toute notre essence âme et corps , chavirer nos sens pour donner et recevoir la source inépuisable .

Certains vois en toi toute la vie qui se manifeste, la puissance de notre présence.

La folie de t'espérer ou de t'apprivoiser.

Se laissant traverser par toute ton émanation.

Ainsi chaque individu chair et souffle déguste l' infinité de ton rayonnement, cher amour !


Mais, tu sais être aussi l' autre versant: celui du manque, de la souffrance.

L amour devient poison. La chimère qui détruit, abime, malmène ... Est-ce tant l' amour par lui-même où ce que nous en faisons ?


Peut-être, n' avons nous pas appris à jardiner avec lui, à le cultiver, à en prendre soin.

Peut-être, celui donné, délivrer est un ersatz , une contre- façon qui mal interprété nous mortifie.



Je crois en ces temps sombres à la l' amour, sa vision, sa bénédiction, sa puissance, sa capacité à nous soigner, à nous faire grandir et tout simplement à se donner sans contrefaçon.


Yaël Catherinet-Buk

Le Féminin Guérisseur www.yaelchandesarbres.com







143 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Commentaires


bottom of page