L'intuition endormie ou le contrat de dupes - par Clarissa Pinkola Estés

L'intuition endormie ou le contrat de dupes - par Clarissa Pinkola Estés


Même si nous avons du mal à l'avouer, ce marché est celui que nous faisons lorsque nous échangeons notre vie porteuse de connaissance profonde contre une existence autrement plus fragile, quand nous abandonnons nos dents, nos griffes, nos sens, notre odorat et nous dépouillons de notre nature sauvage contre la promesse de quelque chose qui semble a priori riche, mais se révèle une coquille vide.


Lorsqu'une femme n'écoute plus ses instincts qui lui disent quand dire "oui" et quand dire "non", lorsqu'elle abandonne sa perspicacité, son intuition et autres traits sauvages, elle se retrouve dans des situations qui lui promettent de l'or et ne produisent que du chagrin. Elle va renoncer à son art pour un absurde mariage d'argent. Ou bien elle va abandonner le rêve de sa vie pour être une "trop-bonne" épouse, une jeune femme convenable, ou une fille sans problèmes aux yeux des parents. Ou encore elle va tourner le dos à sa vocation pour mener ce qu'elle espère être une vie plus acceptable, plus gratifiante, et surtout plus saine. C'est ainsi, entre autres, que nous perdons nos instincts.


Prenons quelques exemples. Une femme se marie pour de mauvaises raisons et se coupe de la créativité. Une femme a certaines tendances sexuelles et se force à en avoir d'autres. Une femmes a envie d'être quelqu'un d'important, ou de réaliser quelque chose d'important et au lieu de ça, elle reste chez elle à faire des cocottes en papier. Une femme est une personne entière et pourtant elle va faire don de parties d'elle-même à tous les amants qui croisent sa route. Une femme regorge de créativité et va inviter tous ses amis à venir la vampiriser. Clarissa Pinkola Estés Illustration : Sandrine Gestin