Sycomore et Freya les Déesses des passages


....L'eau que la terre nous offre par l'intermédiaire des arbres est à l'image du lait maternelle.

Elle évoque l'amour que déversent les Déesses-mères anciennes pour aider les êtres à traverser les différentes phases de leur vie, y compris la mort.

L' une de ces Déesses -mères qui viens à nous par la porte de la mort est la Déesse sycomore.

Elle régénère les mourants et permet aux âmes défunts de se ressourcer dans l' au delà, en leur offrant l' eau s' écoulant des branches de son arbre sacré.


La Déité Freya , aussi crainte que vénérée, s'occupe elle aussi des mourants et de l'âme des défunts.

Nomade et prophète , guide après la mort. Freya est une "volva "terme nordique ancien désignant une chamane. Elle nous dit: Ne voyez pas une simple coïncidence entre "volva " et " vulve"



La tradition de la Déesse est imprégnée de sensualité , elle inspire des thèmes que sont le renouveau, la création et la naissance.L' énergie féminine purifie et nourrir également ceux qui arrivent au seuil créatif de la mort qui, à de nombreux égards, ressemble au portail de la naissance.

La terre et les Déesses ne craignent pas le trépas..


Freya, la chamane nomade, nous explique que la foret est un miroir alchimique.

Les Déesse s' occupent de la mort comme la vie.


Par conséquent , la nature reflètent ce qui , en nous est menaçant, blessé ou indomptable , l'énergie de vie bloquée....


Les eaux de sagesse féminine qui coulent dans les arbres et s'écoulent'd' eux transformeront l'eau de votre conscience..

Remerciez les Déesses du seuil , Dites " oui " à la nature et à la vie...


Extrait de S' éveiller à la sagesse profonde de la terre ,

Sandra Ingerman et Llyn Roberts