Une Mère


Salut et exploration de L'archétype de la Mère,

La Grande de mère, de la Mère Divine, à la Mère porteuse de vie, à notre propre Mère intérieure .

Plonger au dedans, au dehors, chercher l’accord .


Choisir d’aller visiter toutes les facettes, jeux de poupées, de miroir, de lumière, de noirceur, de tendresse, de rebuffade d’une Mère aimante, pas assez, trop, abandonnante, à l’ inverse tendrement généreuse.


Une Mère auquel nous prions, invoquons, célébrons, tourbillon, mystique, pieuse désinvolte .


Continuer l' aventure, se materner, porter attention, vigilance, réaliser les espaces manquants, blessés, idéalisés.

Invoquer la délicatesse, la douceur mais aussi la déchirure, l’espace du corps traversé, bousculé, idéaliser, l' enfant porté, l' enfant absent, non voulu, perdu, sans enfant .

Société, en quête d' idéale d' une mère stéréotypée sur papier glacé pour nous faire croire qu'une mère est ainsi soit - Il !

Mesurer quand je m’ oublie, que je suis sans limite , le don oui mais se respecter, ne pas s’oublier.

Revenir à soi, à ce temps de créativité profonde ou je laisse fleurir mes graines à moi celle de mes rêves.

Expérimentation, explorer plus loin, plus en silence, dans le noir de sa grotte, toucher les parois intime, puis doucement revenir, à soi, se réconcilier, se gouter, plus de faux semblant !

Expérimentation, explorer plus loin, plus en silence, dans le noir de sa grotte, toucher les parois intime, puis doucement revenir, à soi ,se réconcilier, se gouter, plus de faux semblant!

Une fois l’ initiation guérisseuse en éveil, inviter une Mère plus grande, salvatrice, Divine pour lui offrir nos larmes d’ âme et de coeur.

Une Mère , une Grande Mère, une Déesse de la terre, de nos aïeux, des cieux, à celle qui porte la vie, prend soin de son féminin, une Mère , tout simplement.


Yaël Catherinet-Buk

Le chant des arbres

www.yaelchandesarbres.com

95 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Unité