À l’ aube d’ un nouveau cycle

January 1, 2019

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un ange, Un voeux, 2019

 

À l’ aube d’ un nouveau cycle

le ciel orangé laisse entre apercevoir les longs arbres dénudés de l’ hiver présent, promesse d’ éternité.

Ils lèvent et tendent leurs bras au ciel, tel une salutation aimante.

Contemplent les heures passées et celles présentes, ils sont.

Un ange passe et chuchote à nos oreilles aguerris et suggère 

d’emprunter les fameuses bottes de sept lieu pour commencer à entreprendre la marche vers le chemin menant à la lumière des cieux.

Sillon qui déambule ou l’ empreinte de nos pas sur la terre -mère vénérée dessine la spirale sans fin du recommencement.

 

Entreprenons, Faisons Créons, Honorons, Accueillons

 

À l’ aube d’ un nouveau cycle, 

les oiseaux affamés cherchent quelques baies, fruits restés séchés agrippés à quelques branches du jardin dénudé

Un ange se présente et murmure à chacun

Combien il est important de préserver nos richesses nourricières , de savoir les redistribuer aux plus démunis.

Car les coeur endurcis ne connaitrons que l’ amour en accueillons la vulnérabilité, la tolérance et le partage.

 

Donnons, Pardonnons, Aimons, Partageons….

 

À l’ aube d’ un nouveau cycle, 

Une bougie se laisse allumer sur le coin de la table et une étoile apparait dans la nuit profonde de notre humanité , celle assoiffée de posséder , de pouvoir..

Un ange se manifeste et montre à chacun la vision juste, celle du coeur , du travail sur soi.

Devenir un alchimiste et entamer la transformation.

Trouver l’ or intérieur, celle de la clémence

Que la charbon brûle.

De l’ obscurité naitra la lumière

 

Brillons, Transformons, Éclairons, Embrassons….

 

À l’ aube d’ un nouveau cycle, 

Un rayon de soleil vient caresser et souligner la grâce d’ un grand paon blanc rencontré dans des vignes bien établies.

Un ange danse avec lui, toute la beauté du monde.

Un instant , comme une prière, je ferme les yeux, juste instant immobile , face au vent, présente.

Mes soucis et doutes s’ effacent je connais le merveilleux.

 

Ensoleiller, Allumer, Présente, Vibrer…

À l’ aube d’ un nouveau cycle…

 

Yaël Catherinet

 

https://www.yaelchandesarbres.com

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts Récents

November 5, 2019

October 30, 2019

October 26, 2019

October 3, 2019

Please reload

Archives
Please reload

Rechercher par Tags