La Femme Sage

June 21, 2019

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Chères femmes s’ouvre ici une nouvelle page après le féminin guérisseur de visiter ensemble l'arrêt des lunes, quand le rouge ne se manifeste plus , qu’un nouveau cycle de la vie prend place en la femme que je , tu nous sommes..

 

Nous avons été une jeune fille, femme, une créatrice, une mère, une femme épanouie, une femmes qui vieillit.

 

Nous avons été toutes ces femmes, ces étapes de notre vie, nous les avons traversé et vécu, ressenti pleinement. chaque cycle, chaque expression de notre corps et notre âme dans la beauté de ce féminin .

 

Je rêve de monde ou des femmes donne la main et accompagne chacune dans ces étapes de transformation, comme des porteuses de flambeau, indiquant la route à prendre.  

Pas une voie , mais des chemins, montrant la diversité de ce que nous sommes. Pas de généralité , pas de case , l’ouverture d’un accueil permanent de chaque transition dans sa libre expression .

 

Explorons ensemble les trois phases de la Femme Sage.

 

Trois cailloux marquants la route emprunté comme trois initiations permettant d’aller en profondeur vers une femme heureuse d’être elle même.

 

Avant de nommer et distinguer ces trois galons, considérons la femme sage ,

cet archétype féminin symbolisant la femme qui ne saigne plus , accueillant la  disparition des lunes, indiquant le passage à une autre cycle de notre vie.

 

La sage femme serait comme une “ papesse “ une enseignante, une femme qui avec sagesse mesure le chemin parcouru et tire bénéfice des expériences de la vie.  



Pour accéder à cette étape, nulle besoin d'endosser l’habit d’une vieille femme, de s’imaginer telle une fleur fanée, bien au contraire, l'invitation manifesté désigne , propose de voir , d'accueillir toute la lumière des richesses intérieurs , toute la beauté de la femme de ses âges et passages.

 

 

Goûtons la femme sage , celle qui sait, tel un  fruit mûr, savoureux.

 

La fin des lunes, ce passage de la ménopause réveille des peurs, des croyances, des hérédités, de fausses transmissions, des modèles erronées véhiculées, un culte sur le temps passé souvent perçu et systématisé avec le déclin.

Mais de quel achèvement parle t’ on ?  

La frontière me semble erronée, nous confondons passage, enjambée, métamorphose et la mort. Nous oublions que chaque renaissance demande de larguer les amarres, laisser le passé à bon port pour cueillir le présent.

 

 

Le temps de la femme sage , vient à nous par un long procédé, doucement le corps, l’être, se prépare, des messages subtils du corps, de notre psychique commence la route , se dévêtir , laisser hier et accueillir le présent, la sagesse.

 

Lors de cette transition, nous naviguons dans des mondes, des états, des émotions, des impressions nous laissons éclore toute notre solarité.

 

Les trois marches se révèlent:

Franchir la rivière rouge

La transformation

Le lâcher Prise

Approfondissons chacune avec bienveillance et enseignement.

Observons, souvenons nous de , ou de ce qui ne sait pas manifester.

Laissons toute manifestation devenir notre vision, chaque perception s’imposer comme une connaissance, chaque traduction de notre féminin , une carte alchimique d’ une femme en transition.

 

Aujourd'hui je renais femme aux multiples facettes, visage celui d’une femme éclairé vers son féminin apaisé.

 

Yaël Catherinet

Le chant des arbres, Le Féminin  Guérisseur,

Mamaluna

https://www.yaelchandesarbres.com

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts Récents

November 5, 2019

October 30, 2019

October 26, 2019

October 3, 2019

Please reload

Archives