Marchons encore et encore...



Nuit noir de nos profondeurs. Petite flamme intérieure. À ces heures silencieuses. Les blessures de l’âme. Se laisser dévoilé. dans leur écrin de vérité. Afin être pansé. Revenir à l' essentiel. Sans détour. Avec amour. Pour clore le cycle. Des nuitées et des jours. Octroyons nous des gerbes de félicité Marchons encore et encore. Rien ne se perd. Tout recommence.

J' ai bonne espoir, les anges veillent. Les étoilent scintillent. Les jeunes, porteurs de flambeaux Les arbres tendent leur bras. Et chacun peut.

Marchons encore et encore.

Yaël Catherinet Le chant des arbres www.yaelchandesarbres.com

Photo Édouard Boubat

5 vues